Tag Archives: DIY

Installer l’IDE Arduino 1.5 sous Ubuntu 13.10

Je reprends mon article précédent sur l’installation de l’IDE Arduino sous Ubuntu, mais cette fois on va installer la version qui est encore en béta : Arduino 1.5 et sous Ubuntu 13.10. Nous allons toujours connecter une carte Arduino UNO via le cable USB.

L’IDE 1.5 ajoute le support de nouvelles architectures. Dans mon cas, cela devrait m’aider à essayer de programmer directement la partie arduino de ma nouvelle carte Udoo. Cette carte est une sacrée bestiole : un raspberry PI et une arduino due en une seule carte. Mais j’en parlerai une autre fois.

On va donc tout refaire comme la fois précédente… ou presque.

Étape 1, vérifier la présence de Java

Ouvrir un terminal et taper un classique :

~$ java -version
java version "1.7.0_51"
OpenJDK Runtime Environment (IcedTea 2.4.4) (7u51-2.4.4-0ubuntu0.13.10.1)
OpenJDK 64-Bit Server VM (build 24.45-b08, mixed mode)

Tout est donc parfait, sinon il faut installer un OpenJDK 6 ou 7 (avec un “aptitude install openjdk-7-jdk” par exemple).

Étape 2,  installer les dépendances pour l’IDE

Dans le tutoriel précédent, j’indiquais qu’il fallait installer les dépendances suivantes : gcc-avr et avr-libc. Cependant, il semble que cela ne soit plus nécessaire depuis la version 1.0.1 de l’IDE arduino car il y a une version packagée avec l’IDE. Je n’ai donc pas réalisé cette étape et je confirme : cela fonctionne très bien sans.

Étape 3, ajouter l’utilisateur au group dialout

Pour pouvoir connecter la carte arduino au port USB de l’ordinateur et pour pouvoir communiquer avec, il faut que l’utilisateur qui va lancer l’IDE appartienne au groupe dialout. En considérant que l’utilisateur s’appelle marc :

~$ sudo usermod -aG dialout marc

Note : le nouveau groupe n’est pas affecté à la session courante. Vous pouvez tester une commande id ou groups dans un terminal. Pour que cela prenne effet, il faut soit redémarrer la session utilisateur, soit faire un su - marc (remplacez marc par votre utilisateur bien entendu) dans un terminal et lancer l’IDE depuis ce terminal.

Si vous n’ajoutez pas l’utilisateur au groupe dialout — ou si l’affectation n’est pas prise en compte car vous n’avez pas redémarré votre session — vous aurez ce genre de message d’erreur lorsque vous voudrez charger un sketch sur l’arduino :

avrdude: ser_open(): can't open device "/dev/ttyACM0": Permission denied
ioctl("TIOCMGET"): Inappropriate ioctl for device

Mais cela ne devrait pas vous arriver, car je vous ai bien prévenu quand même, non ?

Étape 4, installer l’IDE Arduino

Aller sur la page de téléchargement d’Arduino et récupérer la dernière version 1.5 qui correspond à votre architecture, 32 bits ou 64 bits. Ici, ce sera la 64 bits. Vous devez savoir où vous voulez l’installer. Chez moi ce sera dans $HOME/arduino.

~$ mkdir ~/arduino
~$ cd ~/Downloads
~/Downloads$ tar -C ~/arduino -xvzf arduino-1.5.6-r2-linux64.tgz
~/Downloads$ cd ~/arduino/arduino-1.5.6-r2/
~/arduino/arduino-1.5.6-r2$

Étape 5, connecter la carte et lancer l’IDE

Connecter la carte. Elle doit s’alimenter et les leds clignoter. Pour vérifier que le port correspondant est bien créé, on peut faire un ls sur le tty correspondant :

~/arduino/arduino-1.5.6-r2$ ls -l /dev/ttyACM*
crw-rw---- 1 root dialout 166, 0 févr. 24 22:42 /dev/ttyACM0

On trouve bien le /dev/ttyACM0 et on voit bien qu'il appartient au groupe dialout.

Maintenant ouvrons l’IDE, depuis le dossier contenant l’extraction de l’archive, lancer la commande arduino :

~/arduino/arduino-1.5.6-r2$ ./arduino

Cela ouvre une fenêtre comme celle de la capture suivante, où l’on voit que l’IDE n’est pas configuré sur le bon port de communication, il prend par défaut COM1 alors qu’on veut /dev/ttyACM0  :

L'ide Arduino 1.5.6 au premier lancementPour modifier le port, dans le menu “Tools > Serial Port” choisir celui qui vous intéresse. Dans mon cas, ce sera /dev/ttyACM0.

Changement de port de communication pour l'arduinoCe paramétrage sera conservé au prochain démarrage de l’IDE.

Et voilà, vous pouvez maintenant charger des sketchs sur votre carte arduino… Vous pouvez commencer par l’exemple blink fourni avec l’IDE, il fait clignoter la LED intégrée à la carte UNO :

Charger l'exemple "blink" intégré à l'IDE arduino

Puis le déployer directement :

Déployer le sketch "blink" sur l'arduino connectée

Bonne suite.

Installer l’IDE Arduino sous Ubuntu 12.10

Note du 24/02/2014 : j’ai publié une mise-à-jour de cet article pour installer la version 1.5 béta de l’IDE sous ubuntu 13.10.

Voici comment j’ai installé l’IDE Arduino sous mon Ubuntu 12.10 sans passer par le package fourni avec la distribution : cela permet d’avoir la dernière version car celle des dépôts Ubuntu est plus ancienne que celle qu’on peut trouver sur le site Arduino.

Étape 1, vérifier la présence de Java

Ouvrir un terminal et taper un classique :

~$ java -version
java version "1.7.0_09"
OpenJDK Runtime Environment (IcedTea7 2.3.4) (7u9-2.3.4-0ubuntu1.12.10.1)
OpenJDK 64-Bit Server VM (build 23.2-b09, mixed mode)

Tout est donc parfait, sinon il faut installer un OpenJDK 6 ou 7.

Étape 2,  installer les dépendances pour l’IDE

Les dépendances nécessaires en plus de Java sont les suivantes : gcc-avr et avr-libc. Leur installation va automatiquement ajouter une série de dépendances si elles ne sont pas déjà présentes, comme par exemple binutils-avr.

~$ sudo apt-get install gcc-avr avr-libc
[…]
Setting up binutils-avr (2.20.1-3) ...
Setting up gcc-avr (1:4.7.0-2) ...
Setting up avr-libc (1:1.8.0-2) ...

Tout s’est bien passé jusqu’à présent.

Étape 3, ajouter l’utilisateur au group dialout

Pour pouvoir connecter la carte arduino au port USB de l’ordi et pour pouvoir communiquer avec, il faut que l’utilisateur qui va lancer l’ide appartienne au groupe dialout. En considérant que l’utilisateur s’appelle marc :

~$ sudo usermod -aG dialout marc

Étape 4, installer l’IDE Arduino

Aller sur la page de téléchargement d’Arduino et récupérer la version qui correspond à votre architecture, 32 bits ou 64 bits. Ici, ce sera la 64 bits. Vous devez savoir où vous voulez l’installer. Chez moi ce sera dans $HOME/arduino.

~$ mkdir ~/arduino
~$ cd ~/Downloads
~/Downloads$ tar -C ~/arduino -xvzf arduino-1.0.3-linux64.tgz
~/Downloads$ cd ~/arduino/arduino-1.0.3/
~/arduino/arduino-1.0.3$

Étape 5, connecter la carte et lancer l’ide

Connecter la carte. Elle doit s’alimenter et les leds clignoter. Pour vérifier que le port correspondant est bien créé, on peut faire un ls sur le tty correspondant :

~/arduino/arduino-1.0.3$ ls -l /dev/ttyACM*
crw-rw---- 1 root dialout 166, 0 févr. 12 22:45 /dev/ttyACM0

On trouve bien le /dev/ttyACM0.

Maintenant ouvrons l’IDE, depuis le dossier contenant l’extraction de l’archive, lancer la commande arduino :

~/arduino/arduino-1.0.3$ ./arduino

Cela ouvre une fenêtre comme celle de la capture suivante, où l’on voit que l’IDE n’est pas configuré sur le bon port de communication, il prend par défaut COM1 alors qu’on veut /dev/ttyACM0  :

L'ide Arduino 1.0.3 au premier lancement

Pour modifier le port, dans le menu “Tools > Serial Port” choisir celui qui vous intéresse. Dans mon cas, ce sera /dev/ttyACM0.

Changement de port de communication pour l'arduino

Et voilà, vous pouvez maintenant uploader des sketchs sur votre carte arduino…

Un montage fait en se basant du guide présent dans le Starter Kit d'Arduino
Un montage fait en se basant du guide présent dans le Starter Kit d’Arduino

Bonne suite.

DIY

Le site Internet Actu.net propose un bon article présentant largement le phénomène DIY et tout ce que cela englobe (beaucoup de liens) : La prochaine révolution ? Faites-la vous même !.

Liste de liens bricolage/DIY/geekeries :

  • SEMAGEEK : Le Magazine High Tech, Robotique, Électronique et DIY (fr)
  • Made in FR : Ce site regroupe des contributions en français de bidouilleurs, bricoleurs, électroniciens, adeptes de bidouillabilités, pour faire court : de passionnés du « fait soi-même » (fr)
  • MakeZine (en)
  • Instructables : Make, How To, and DIY(en)
  • Microtouch : Pour faire un système tactile

Cartes, pour construire ses propres systèmes :

  • pandaboard : basée sur un ARM-Cortex 9
  • TinkerForge Bricks, présenté dans le forum de linuxfr, semble open-hardware.
  • Nanode : solution dans le style arduino mais avec une connectivité web intégré, pour se construire son réseau communiquant de capteurs par exemple.
  • Seeedstudio : pour acheter plein de matériel open-hardware